Les livrets en berne chez les établissements bancaires

On a pu constater depuis un mois une baisse des taux de base concernant les taux des livrets chez certaines banques, et ceci dans un contexte de rémunération des livrets qui s'avère de plus en plus faible. A titre d'exemple, la rémunération des livrets ordinaires est de l'ordre de 0,9% en moyenne, soit encore moins que le livret A qui a lui aussi subi une nette baisse ces dernières années. Et ce phénomène touche autant les acteurs de la banque traditionnelle que les banques en ligne comme par exemple eLCL, la banque en ligne Hello Bank mais aussi l'établissement en ligne Monabanq.

Pour pallier cet effet négatif, certaines banques n'ont pas hésité à mettre en place des promotions afin d'inciter des clients à ouvrir un livret d'épargne chez elles. On peut citer par exemple la rémunération promotionnelle proposée par Cetelem qui se porte à 2%, ou encore celle de PSA Banque qui est quant à elle de 3,6%.

Les banques en ligne ne sont également pas en reste concernant ce phénomène, dans la mesure où elles proposent quant à elles, en plus d'un taux promotionnel, des offres de bienvenue de plusieurs dizaines d'euros. C'est par exemple le cas de BforBank qui conditionne toutefois, à l'instar des autres banques en ligne, l'ouverture d'un livret d'épargne avec celle d’un compte bancaire en ligne pour pouvoir profiter pleinement de l'offre promotionnelle. Prenez bien le temps de lire les conditions qui s'appliquent à ces taux et offres promotionnelles, dans la mesure où ceux-ci sont évidemment limités dans le temps. Les écarts peuvent parfois être très importants en termes de durée de validité d'un taux promotionnel. Cela peut par exemple aller de 2 mois chez ING Direct (qui propose un des taux les plus attractifs) à 12 mois pour Cegetel.